Publié le: mer, fév 1st, 2012

L’Argentine, si vaste et si ouverte

En évoquant le destin tumultueux de ce pays d’Amérique latine, on ne peut s’empêcher de le relier, inévitablement, à celui de la communauté juive de l’Argentine. Les deux sont indissociables et l’histoire chaotique de ce pays a imprimé, à jamais, son empreinte sur les Juifs argentins.

L'ancien dictateur Jorge Videla (1976-1981) dont le régime exterminera des milliers d’Argentins et en particulier des Juifs sera condamné à la prison à vie

« J’ai donc pris sur moi la décision d’y établir des barrières », déplore le Rav Satton, devant l’ampleur du vide religieux qu’il constate à son arrivée en Argentine. Près de dix-huit années plus tard, la question se posait encore avec acuité : le Hérem* avait-il véritablement porté ses fruits ? En effet, la réalité montrait que les chiffres relatifs à l’assimilation, liés aux mariages mixtes, n’avaient cessé de croître, malgré ce décret rabbinique d’excommunication, strictement respecté par toutes les communautés orthodoxes jusqu’à ce jour (alors que de nombreux rabbins libéraux firent fi de ce décret et poursuivirent leurs conversions). La vie juive en Argentine est aujourd’hui bien vivante et particulièrement active.
Ce pays compte plus de soixante dix institutions communautaires, quelque quarante écoles pour près de dix huit mille élèves qui représentent environ la moitié de la totalité des élèves juifs avec en outre, plus de trente centres de sport juifs, une ligue de football juive, une presse juive, plus de cinquante restaurants cacher, des dizaines de magasins de produits cacher ainsi que des dizaines de Yéchivot et Collels. Certaines de ces institutions relèvent de la Hassidout Habad, Satmar, Agoudat Israël, séfarades, marocaines, halabites, sionistes religieux, non religieux ou libéraux. Même la chaîne de fast-food Mac Donald’s y possède une antenne cacher, probablement la seule de ce type en dehors d’Israël … Autant dire que la communauté juive est particulièrement bien organisée, grâce au concours de partenaires centraux, qui soutiennent ses activités et la représentent à l’extérieur.

(Seconde partie)

Par Raphaël Aouate – photos Reuters

Retrouvez la suite de l’article dans Israël Magazine N°133.
Abonnez-vous dès maintenant à Israël Magazine par mail : darmon7@gmail.com
ou par tél : 01-83-62-65-20 (de France) ou 08-8671599 (d’Israël).

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser les tags Html: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

*

Convertisseur