Publié le: dim, juin 24th, 2012

L’Angleterre savait et s’est tue

Des documents anglais classifiés secrets datant de l’époque de la Shoah et ouverts ces derniers mois sous l’ordre de l’ancien président américain Bill Clinton révèlent la disgrâce britannique et l’hostilité américaine. De ces documents, il en ressort que l’Angleterre connaissait tous les détails sur les tirs en masse effectués sur les Juifs dans les pays baltes, en Ukraine et en Russie soviétique au début de la Shoah et s’est tu.  Elle savait également les détails concernant l’opération ‘Reinhard’ soit l’extermination de 1.350 000 juifs polonais dans les camps de la mort Sobibor, Treblinka, Belzec et Maidanek, et s’est tu. Les Américains, eux, pour raisons antisémites créées par les renseignements américains à la même époque, ont fermé leurs portes à l’immigration juive. C’est pendant son deuxième mandat que le président des Etats-Unis Bill Clinton a donné l’ordre d’ouvrir les millions de documents concernant la deuxième guerre mondiale et la Shoah. Une équipe interministérielle a été établie afin de résoudre de façon définitive de lourds problèmes sujets à de nombreuses disputes politiques. Parmi ces documents, il est démontré de façon très claire que des années avant la montée d’Hitler au pouvoir, l’Amérique fermait déjà ses portes aux juifs et ce d’après une loi, qui se renforcera après la montée du nazisme, établie par l’armée américaine.

 

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser les tags Html: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

*

Convertisseur