Publié le: dim, juin 24th, 2012

La Dissuasion nucléaire Israélienne et le Projet Daniel : Au cas où…

Par Jean-Paul Ney

En cas d’attaque nucléaire sur Israël, il existe une solution déjà prête depuis des décennies et régulièrement mise à jour : l’option Samson. Aujourd’hui face à la menace iranienne, le dispositif de réplique s’appelle le Projet Daniel issu du cerveau des limiers du Ministère de la Défense Israélien. Enquête et révélations.

Les experts s’accordent à dire que quelques 20 têtes nucléaires sont braquées sur Israël en permanence. Les sites islamistes aux origines de l’internationale terroriste Al Quaïda avancent aussi ces chiffres. Quels sont les pays qui braquent leurs armes nucléaires sur Israël ? « Le Pakistan, avant tout, pour les autres, nous avons de sérieux doutes, mais la menace existe bien » confirme un expert gouvernemental proche du dossier et de passage en France « de toutes façons ce n’est un secret pour personne, les pays arabes savent que si nous identifions une menace, nous prendrons les mesures nécessaires, voire une option définitive en cas de lancement nucléaire contre Israël ».

Qu’on le veuille ou non, il est un fait historique, tactique et géostratégique avéré que la fondation de l’Etat hébreu est étroitement liée à la recherche du nucléaire. Dès 1949, soit presque une année après la création d’Israël, les savants atomistes israéliens collaborent avec leurs homologues français et se mettent à fouiller le désert du Néguev pour y trouver de l’uranium, une entre aide qui va durer jusqu’à la fin des années 60.

 

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser les tags Html: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

*

Convertisseur