Publié le: mer, avr 11th, 2012

Dario Moreno : celui qui fit chanter les Français au son de l’Amérique latine

Qui ne fredonne pas au moins un air de Dario Moreno, même sans le savoir ? Compositeur accompli d’origine turque, parolier et guitariste, il a atteint la gloire et mené une carrière remarquable, principalement en France. Chanteur à la fine moustache et à la chemisette exotique, extravagant et excentrique, excellent danseur, doté d’une voix étendue, Dario Moreno était à l’aise aussi bien dans les opérettes d’Offenbach que dans celles de Francis Lopez. Fort de son succès dans les années 50-60, ambassadeur de la chaleur, de l’exubérance et de la sensualité sud-américaine, Dario Moreno s’est même essayé au cinéma.

La rue Dario Moreno à Izmir.

De son vrai nom David Arugete, Dario Moreno naît dans le quartier pauvre d’Izmir en Turquie, en 1921, d’un père juif turc et d’une mère mexicaine. Orphelin de père très tôt, il est placé tout jeune par sa mère dans un home juif jusqu’à l’âge de 4 ans. Après l’école juive primaire, le jeune garçon effectue différents petits boulots. Il trouve tout de même un emploi dans un des plus importants cabinets d’avocats de la ville. Il y étudie afin de devenir clerc. Le soir, David Arugete étudie le français à la Bibliothèque Centrale d’Izmir.

Par Noémie Grynberg – Photos archives

Retrouvez la suite de l’article dans Israël Magazine N°113.
Abonnez-vous dès maintenant à Israël Magazine par mail : darmon7@gmail.com
ou par tél : 01-83-62-65-20 (de France) ou 08-8671599 (d’Israël).

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser les tags Html: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

*

Convertisseur